US AULNAY FOOTBALL : site officiel du club de foot de AULNAY - footeo

Journées de rattrapage en Ligue

#1 6 (7 février 2013 06:14)

Coupe du Centre-Ouest : 6e tour (24 fév.),16e (31 mars), 8e (21 avril).

Ligue : en DH, 14e journée (20 janv.) le 24 mars ; J 16 et J 20 à définir. En DHR, PH, PL, 12e j. (20 janv) le 24 mars ; J 14 à définir.

Neige et surtout pluie ont joyeusement perturbé le jeu depuis novembre mettant entre parenthèses championnats et coupes. Le week-end dernier la ligue Centre-Ouest a ainsi reporté pour la troisième fois de la saison tous ses matchs. Le district des Deux-Sèvres en est à quatre ajournements complets, sans parler des reports partiels. Un record ? A la LCO, Philippe Mouthaud en charge des compétitions dribble la suggestion : « Il n'y a pas de statistiques. Tous les ans, on croit vivre le pire. En fait le problème est récurrent, les saisons tranquilles étant rares, et chaque année c'est plus ou moins, plus tôt ou plus tard. Jamais pareil. Il n'y a rien de comparable. »

La ligue gère ces sautes d'humeur météorologiques en liaison avec ses sept districts. « La 5e a été rattrapée à la mi-janvier et la 7e le sera le week-end prochain. On s'est calé sur la ligue pour jouer celle des 19 et 20 janvier fin mars. Il nous reste à trouver une date pour caser la 14e journée ». « On est tiré d'affaire maintenant », dit-il sur fond de pluies persistantes qui n'évacuent pas la probabilité d'autres reports. S'il fallait s'y résoudre, il serait au fur et à mesure de l'approche de la fin des championnats de plus en plus compliqué d'opérer les mises à jours. Les jours féries (1er et 8 mai mais pas le 9 mai) seront utilisés mais ne suffiront pas. « C'est complexe car il y a les journées reportées mais aussi les matchs en retard poule par poule qu'il faut reprogrammer. Mais on a l'habitude ; ça va se faire ».
Revoir la longueur de la trêve d'hiver voire refondre les championnats, le débat revient sur le tapis dans ces moments-là. « Ça me fait rigoler cette histoire de trêve quand on sait que les mois touchés sont tous les ans différents », sourit Philippe Mouthaud qui s'efface derrière la responsabilité des clubs à exprimer en AG.

Réponses